Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

8ème circonscription : la candidate du Parti Socialiste en tete après le 1er tour

04-06-2012

Au soir du 1er tour des élections législatives, la joie est grande de voir notre candidate en tete!
Vous trouverez ci-dessous les résultats publiés par le site des affaires étrangères :
08_-_Recensement_CL_08_RESULATS_TOTAUX_cle84586e

Le PS fait ainsi 30,51% sur la circonscription, avec des pics à 52,61% à Thessalonique et à 50,72% à Istanbul. En Italie le score est de 34,48% (dont 36,29% à Rome)! En Israel, le PS fait beaucoup mieux que lors des élections présidentielles avec 19,67% (contre 7% au deuxième tour)
A noter aussi le très bon score de la gauche en général,48,07% entre le PS, EELV (10,5%), le front de gauche (6,3%) et les radicaux de gauche (0,75%)

Le deuxième tour sera un combat PS-UMP, la candidate de l’UMP ayant regroupé 22.20% des suffrages. A noter le bon score du candidat sans étiquette du centre-droit qui fait 14,45% des suffrages, avec 30,40% en Israel.

Il convient de rappeler que le contexte général est celui d’une grande abstention (participation globale, tous modes de vote confondus 13,4%!, dont 24% en Turquie, 21% en Grèce, 19,9% en Italie et moins de 10% en Israel!, la triste palme revenant à Haifa avec 4,8% de votants)

Merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour le PS en ce premier tour, et rendez-vous le 17 juin pour concrétiser dans l’hémicycle ce beau résultat!.

Donnons une majorité à François Hollande!

Le 3 juin, une majorité pour Hollande : votez Daphna Poznanski-Benhamou

28-05-2012

Après la victoire historique de François Hollande le 6 mai dernier, la Section du Parti Socialiste français appelle toutes les électrices et tous les électeurs à voter aux élections législatives pour les députés des Français à l’Etranger, les 3 et 17 juin.
Il est indispensable de donner une majorité à François Hollande, pour changer de politique après 5 ans de gouvernement sarkozyste et dix ans de politique conservatrice.
Votons dès le premier tour pour Daphna Poznanski-Benhamou , candidate du Parti Socialiste dans la 8ème circonscription (Grèce, Italie, Israël, Turquie, Chypre, Malte, San Marino, Vatican), issue des Primaires, et Philippe Hébrard, suppléant.

Résultats du second tour

François Hollande a été élu Président de la République hier dimanche 6 mai 2012!
Merci à tous ceux qui ont participé à cette victoire historique de la gauche.

Nous vous donnons ici les résultats pour la circonscription de Rome et pour les français d’Italie :
Pour la circonscription de Rome, sur 12 394 inscrits, 4953 personnes ont voté hier (39,96%) avec 58,64% pour François Hollande
Pour les français d’Italie, 12 502 personnes ont voté (36,87%) avec 55,17% de voix pour le candidat socialiste.

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour les législatives les 3 et 17 juin

6 mai 2012 – Soirée électorale du 2d tour

Bonjour à tous,
A l’occasion du 2ème tour de l’élection présidentielle, la section PS
de Rome organise, avec l’appui du PD,une soirée électorale le Dimanche
6 mai à partir de 20h, dans la section du PD, Via dei Giubbonari,38 (
Quartier Campo dei Fiori).
Avec le soutien du PD un écran géant sera mis en place pour suivre les résultats et débats
télévisés.
Soyons nombreux le 6 mai prochain pour vivre
ensemble un moment historique pour le Parti Socialiste.
A dimanche

Section PS Rome

Résultats du 1er tour à Rome et en Italie

Voici les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle dans la circonscription consulaire de Rome :
-4 bureaux de vote à Rome
-Bureau de vote Florence
-Bureau de vote Cagliari

Inscrits : 12380
Votants : 4412
Suffrages exprimés : 4377

Eva Joly : 270 ( 6,17%)
Marine Le Pen : 251 (5,73%)
Nicolas Sarkozy : 1304 ( 29,79%)
Jean-luc Mélenchon : 445 ( 10,17%)
Philippe Poutou : 38 ( 0,87%)
Nathalie Arthaud : 29 ( 0,66%)
Cheminade : 13 (0,3%)
François Bayrou : 370 ( 8,45%)
Dupont Aignan : 60 ( 1,37%)
François Hollande : 1597 ( 36,49%)

En Italie, les résultats sont les suivants : François Hollande arrive en tete avec 34,47%, devant Nicolas Sarkozy : 32,35%, viennent ensuite Jean-Luc Mélenchon avec 8,92% juste devant François Bayrou avec 8,05%. Marine Le Pen est cinquième avec 6,83% devant Eva Joly 5,85%. Les scores de autres candidats: Nicolas Dupont-Aignan 1,45%, Philippe Poutou 0,98%, Nathalie Arthaud 0,70%, Jacques Cheminade 0,40%.
Il y avait 34798 inscrits et 10880 votants (31,3%)

Merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour François Hollande, lui permettant d’aborder en tete le second tour!
Rendez-vous le 6 mai

Rassemblement de soutien avec Elisabeth Guigou

A l’occasion de la venue à Rome de Mme Elisabeth Guigou, ancienne
ministre socialiste , la section PS de Rome organise, avec l’appui du
PD, un rassemblement de soutien à François Hollande à quelques jours du
1er tour de l’élection présidentielle.
Ce rassemblement aura lieu le Mercredi 18 avril à 19h30-20h au siège du PD Via Sant’ Andrea delle Fratte,16.

Nous vous attendons nombreux, 4 jours avant le premier tour, pour exprimer notre soutien au PS et à son candidat, François Hollande.

Donner procuration : une procédure plus simple qu’on ne croit

29-03-2012

Cette année le citoyen français est beaucoup solicité : 2 tours de présidentielle, 2 tours de législatives… Si vous n’etes pas là un des dimanches de vote, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas voter. Vous pouvez donner procuration à un autre électeur. C’est simple.
Le site .gouv.fr est très clair et précis :

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1604.xhtml

Le mandant (celui qui ne peut pas voter) se déplace au consulat (via giulia, a Rome) et désigne la personne qui le remplacera (le mandataire). Celui ci peut avoir jusqu’à 3 procurations à l’étranger : il peut donc voter pour 4 personnes!

La souplesse du principe permet meme de faire procuration non pour un seul scrutin, mais pour une durée allant jusqu’à 3 ans!
Et c’est gratuit!

07-02-2012

Table ronde sur l’europe – Circolo del PD, centro storico, 6 febbraio 2012

L’objectif de cette table ronde était de présenter les points de vue d’européens sur la crise actuelle, non seulement économique, mais sociale et culturelle, du continent européen. Six intervenants provenant des partis « progressistes » de différents pays ont exprimé leurs points de vue : grec, néerlandais, français, allemand et italien. L’un des intervenants italiens était Roberto Gualtieri qui a suivi les négociations du traité « Fiscal Compact » annoncé le 9 décembre 2011. Les points de vue étaient convergents mais contrastés ainsi que l’est la situation des pays européens aujourd’hui.

Nicola Barkas, représentant du PASOK en Italie, Grèce
Nikola a bien évidemment exprimé la souffrance grandissante qui monte en Grèce, en pointant du doigt les inégalités aussi croissantes. Il a mis en lumière le sens des responsabilités du Pasok qui a dû appliquer une austérité pour laquelle il n’avait pas été mandaté par sa population lors des élections de 2009. Il a aussi insisté sur l’absurdité de l’Europe actuelle qui veut « germaniser » tous les peuples de l’union, niant leur spécificité culturelle et historique. Il a appelé à une Europe des peuples et pas à une Europe des marchés et des agences de notation.

Robert Thewessen, membre de la direction nationale D66, Pays-bas
Robert a fait une intervention plus optimiste, appelant à utiliser les institutions de l’Europe pour y mettre des contenus qui rapprochent les peuples. Il a souligné la nécessité de faire émerger une identité culturelle européenne.

Dominique Depriester, Conseiller PS à l’Assemblée des Français de l’Etranger, France.
Dominique a mis l’accent sur le besoin d’une Europe qui soit synonyme d’espérance, et pas seulement de rigueur budgétaire ou de limitation des politiques nationales. Il a rappelé que beaucoup reste encore à faire, concrètement, pour arriver à une Europe quotidienne effective : nous n’avons pas de passeport européen, pas de sécurité sociale commune, etc… Et surtout il a appelé de ses voeux une Europe qui protège contre la mondialisation et contre la concurrence déloyale pratiquée par des pays qui n’ont pas les mêmes contraintes sociales et environnementales que les pays de l’UE.

Michael Braun, directeur della Fondazione Friedrich Ebert di Roma , SPD, Allemagne
Michael a souligné la différence d’ambiance entre les pays européens du sud et les pays européens qui profitent de la crise. La croissance allemande pour 2011 est très forte après une très bonne année 2010. Il a rappelé que l’euro était la contrepartie qu’avait demandée Mitterrand pour la réunification ; mais que loin d’annuler la prédominance du mark et de la bundesbank sur la politique monétaire de l’Europe, il n’avait fait que la renforcer en empêchant les pays d’Europe de dévaluer leur monnaie lorsque le déficit commercial avec l’Allemagne – structurellement en surplus – était trop grand. Aujourd’hui l’hégémonie allemande est évidente malgré les réunions de façade d’un « directoire » franco-allemand qui n’en est plus un. La France n’a plus les moyens d’imposer ses vues. Pour Michael, que l’hégémonie allemande sur l’Europe inquiète, il est fondamental que les partis progressistes s’unissent ainsi que le font PS et SPD en ce moment pour redonner un élan plus respectueux de tous les peuples, fédéraliste et démocratique.

Roberto Gualtieri, parlementaire européen, représentant du Parlement européen lors des négociations sur le nouveau traité fiscal, Italie
Roberto explique que le nouveau traité, « Fiscal compact », est en réalité une concession faite à Angela Merkel qui, pour des raisons de politique intérieure et pour satisfaire le FDP libéral avec lequel elle gouverne depuis 2009, a besoin de présenter à l’opinion publique allemande un traité qui démontre qu’elle a réussi a obtenir la rigueur budgétaire des autres états membres. Lors des négociations le traité a été passablement édulcoré, et ne rajoute pas grand choses par rapport aux critères de Maastricht originels. Roberto nous explique aussi que l’Europe est face à un choix très difficile : elle doit faire le saut vers l’union politique, mais ce saut est très compliqué. Les conditions de la crise de l’Euro rendent ce saut plus nécessaire mais aussi plus probable. Pour Roberto, il est fondamental de repasser à une Europe supranationale, où tous les états sont représentés, plutôt que de rester dans l’Europe intergouvernementale actuelle où ce sont les rapports de force entre Etats qui sont à l’origine des décisions.

Giacomo Filibeck, coordinateur du département des affaires étrangères du PD, Italie
Pour conclure, Giacomo nous fait part de son scepticisme quant à la capacité des dirigeants actuels de réformer l’Europe. Il pense que seuls des dirigeants progressistes, qui se sont mis d’accord sur un programme en amont, avant leur arrivée effective au affaires, seraient en mesure d’infléchir l’Europe actuelle. Ils doivent s’entraider durablement pour gagner les élections importantes de 2012 en France, 2013 en Italie et en Allemagne pour changer d’Europe et se garder de reproduire les mêmes erreurs que dans les années 97-99 où ils n’ont pas réussi à faire avancer l’Europe, et n’ont obtenu que le traité de Nice, inadapté à l’élargissement à venir.

1er tour des Primaires Citoyenne : Merci et à dimanche!

Un grand merci à tous les 172 citoyennes et citoyens qui sont venus voter pour la primaire socialiste!
Les résultats de la section sont les suivants :

Résultats du scrutin de Rome:

Nombre électeurs inscrits : 12 640
Nombre de votants : 172 :
Nombre de bulletins blancs ou nuls : 0
Arnaud Montebourg : 10 – 5,81%
Martine Aubry : 85 – 49,42%
Jean Michel Baylet : 3 – 1,74%
Manuel Valls : 10 – 5,81%
Francois Hollande : 51 – 29,66%
Ségolène Royal : 13 – 7,56%

Nous vous donnons rendez-vous toujours via dei Giubbonari pour le deuxième tour dimanche 16 octobre à partir de 9 heures!

Réunion de section suivi du 3ème débat

La campagne des primaires bat son plein…Nous nous réunirons le mercredi 5 octobre à partir de 18h30 à la section PS de via dei Giubbonari, tout d’abord pour notre réunion de section mensuelle, puis pour suivre le 3ème et dernier débat des primaires, à partir de 20h35.

Ce sera le dernier débat public avant le premier tour du 9 octobre qui, est-il besoin de le rappeler, est ouvert à tous les électeurs inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2010!

Venez nombreux!